Attentats : faites vous aider !

Attentat Courrousel Louvre - Paris 3 février 2017

France Victimes exprime toute sa solidarité aux militaires qui ont été attaqués au Carrousel du Louvre ce vendredi 3 février, ainsi qu'à toutes les personnes victimes ou témoins de cet événement dramatique.

L’espace d’information et d’accompagnement tenu par l’association France Victimes de Paris, Paris Aide aux victimes - PAV75, est à la disposition de toutes les personnes qui présentent un lien avec un acte terroriste, qu’elles soient victimes ou simplement témoins. Des psychologues expérimentés sont présents pour l’écoute des victimes, tout comme des juristes et travailleurs sociaux pour accueillir, informer et accompagner gratuitement.

L’espace d’accueil et d’information est situé 17 boulevard Morland à Paris.
Contacts : 01 40 28 70 00 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour toutes les personnes victimes qui habitent ailleurs en France ou à l'étranger : le numéro national d'aide aux victimes est disponible 7j/7

08VICTIMES
08 842 846 37
Tous les jours de 9h à 21h
Prix non surtaxé
Nous joindre depuis l’étranger : +33 (0)1 41 83 42 08
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Attentat à Nice - 14 juillet 2016

Un nouvel Espace d'information et d'accueil (EIA) a été ouvert à Nice le 12 janvier 2017, inauguré par la Secrétaire d'Etat Juliette Méadel, qui a confié que ces locaux étaient "propices à la reconstruction".

Deux fois plus grandque les précédents locaux, proches des transports et accessibles à tous, l’EIA propose, gratuitement et en un lieu unique, un accueil et un accompagnement global et pluridisciplinaire (juridique, psychologique et social) de toute personne qui exprime un besoin en lien avec l’attentat survenu à Nice le 14 juillet 2016. C'est l’association locale d’aide aux victimes « Montjoye » adhérente à l'Inavem/France Victimes qui anime ce lieu et des professionnels, tels que des juristes, des assistantes sociales, et des psychologues, mènent des entretiens individualisés et confidentiels.

Si l'association Montjoye connait bien toutes les problématiques liées aux attentats, d’autres acteurs en fonction des demandes et des besoins spécifiques des victimes tiendront aussi des permanences :

- CPAM caisse primaire d'assurance maladie, une demi-journée par semaine
- Conseil départemental une demi-journée par semaine
- FGTI, Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorisme et d'autres Infractions un jour par mois
- CCAS deux demi-journées par mois
- CAF, Caisse d'allocations familialesun jour par mois
- ONAC-VG, Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre sur demande de l'EIA

mais aussi le Barreau, la maison départementale des personnes handicapées, le RSI et l'association de victimes « AfVT » disposera d'un bureau dédié pour y recevoir les victimes.

affiche EIA Nice

Pour toutes les personnes touchées par cet attentat qui n'habitent pas Nice ou les environs, les associations France Victimes sont là via le 08VICTIMES = 08 + à chaque lettre correspond un chiffre, soit le 08 842 846 37 (non surtaxé)
7 jours sur 7 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et depuis l'étranger : 00 33 (0)1 41 83 42 08.

Dans ces moments tragiques, des professionnels, comme France Victimes et de les 130 associations sont mobilisés pour aider gratuitement, immédiatement et dans la durée toutes les personnes touchées par cet attentat.

Accueillants, juristes, psychologues, intervenants sociaux, tous sont formés pour accompagner les victimes au plus près de leur besoin, en lien avec le " référent terrorisme" de l'association France Victimes locale.